Le budget n’est pas encore dévoilé, mais l’événement “ Marignan 2015 ” est officiellement lancé. Rendez-vous à Beauvais les 24 et 25 juillet.

Dans les tuyaux depuis plusieurs mois déjà, l’organisation d’un « événement de grande ampleur » à l’occasion du 500e anniversaire de la bataille de Marignan est officiellement lancée. Pour le faire savoir, la mairie de Romorantin organisait, samedi midi, une conférence de presse.

Didier Guénin, 1er adjoint au maire et ancien président de l’association R2V2 (Romorantin, ville rêvée de Léonard de Vinci), présente : « Près de 300 «  reconstitueurs  » seront présents. Ils participeront à quatre spectacles, deux au parc de Beauvais, les 24 et 25 juillet, deux au Clos Lucé d’Amboise les 26 et 27 juillet. »
Il ne s’agit pas de reconstituer la bataille de Marignan en elle-même, mais le simulacre de celle-ci, réalisé en 1518 à Amboise, par Léonard de Vinci à la demande de François Ier. « Il avait alors invité l’ensemble des ambassadeurs d’Europe ; il voulait un événement à sa gloire », indique Didier Guénin, qui souligne « la haute valeur scientifique de ce projet. »
En effet, il est porté par un comité de professeurs et de spécialistes, emmené par Pascal Brioist, du Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) de Tours ; l’université de Lille et la Sorbonne sont également associées au projet.

Un événement populaire

marignan elus

Martine Vallon (conservatrice du Musée de Sologne), Didier Guénin (1er adjoint au maire), Stéphanie Marquès (9e adjoint au maire) et Yannick Cordonnier (président de R2V2).

Romorantin prend « le prétexte » de cet anniversaire pour organiser un événement d’ampleur, qu’elle souhaite aussi « populaire » et fédérateur. « On va faire en sorte que toute la ville soit en fête et que les Romorantinais retrouvent le parcours entre Beauvais et le centre », souligne le premier adjoint au maire. Sa collègue, Stéphanie Marquès précise :« Tout au long du parcours, nous proposerons des jeux et nous organiserons un grand défilé. »
L’objectif est aussi de « faire connaître la ville et les liens qu’elle a avec François 1er et Léonard de Vinci beaucoup plus largement »: « C’est une manière d’ancrer l’idée dans le grand public et de préparer la suite de notre histoire tout en développant une dimension patrimoniale et touristique », précise Didier Guénin.
Pour mener à bien ce projet, dont le budget« sera finalisé vers mi-mars »(*), la ville travaille avec de nombreuses associations, au premier rang desquelles R2V2. Son président Yannick Cordonnier indique notamment : « Un appel sera lancé via le comité de jumelage pour l’accueil des participants dans les familles. Les reconstituteurs installeront leur camp de base à Beauvais, les Allemands viennent par exemple avec près de 80 tentes, mais nous aurons près de 150 personnes à loger… »
De nombreuses associations apporteront leur pierre à l’édifice. Un point particulièrement apprécié par les élus romorantinais : « L’idée est aussi de renforcer le travailler ensemble. »

(*) Une partie des recettes proviendra des entrées : l’accès au site et aux animations sera gratuit, mais le spectacle, en soirée, sera payant (le tarif n’est pas encore fixé). L’événement a reçu le soutien financier de la région Centre – Val de Loire.

www.marignan2015.fr

Publié le 20/01/2015 par Valérie Pernette pour LaNouvelleRépublique